Charte des Voisins Solidaires

<br />
<b>Notice</b>:  Undefined index: _wp_attachment_image_alt in <b>/home/voisinsshs/www/wp-content/themes/multipurpose-blog-pro-child/page.php</b> on line <b>24</b><br />

Cette charte reprend les principes et valeurs de bases sur lesquelles les voisins solidaires et les voisins réfugiés doivent marquer leur adhésion pour rentrer dans le projet (celle-ci sera signées lors de la première rencontre)

Principes fondamentaux

I. Le soutien apporté par un voisin solidaire est un engagement mutuel qui rassemble deux parties réunies (voisin solidaire et voisin réfugié) dans la volonté d’une entraide, et qui est mis en place et supervisé par l’intermédiaire du Mouvement Convivial et de la Ligue des familles.

II. Convivial et la Ligue des familles assurent une information, une formation et un accompagnement aux voisins solidaires afin qu’ils puissent s’épanouir dans leur rôle. Les associations proposent des moments et des lieux pour améliorer leurs connaissances et partager leur vécu dans l’aide aux voisins réfugiés.

III. Convivial et la Ligue des familles assurent une information aux réfugiés afin qu’ils comprennent le principe du projet, le rôle des voisins solidaires et celui de Convivial et de la Ligue des familles.

IV. Cet engagement est une démarche bénévole pour toutes les parties. Il est fondé sur la confiance et le respect mutuel et il bénéficie à tous les participants. Aucune contrepartie financière ne peut et ne doit être acceptée.

V. Les parties prenantes s’assurent que c’est à partir du voisin réfugié que la démarche est conduite: ses besoins, ses choix, ses objectifs guident l’ensemble du processus.

VI. L’engagement est fixé dans un certain cadre, défini et accepté par toutes les parties : voisin solidaire, voisin réfugié, Convivial et la Ligue des familles. Chacun est libre de mettre fin à la relation d’aide à tout moment, mais s’engage à avertir toutes les parties prenantes de cette décision.

VII. Cette démarche est respectueuse des personnes, du principe de confidentialité, de respect de la vie privée et du mode de vie de chacun.

VIII. Chacun a droit au respect de sa personne et de son intégrité et à pouvoir exprimer d’éventuelles remarques ou incompréhensions ; Convivial et la Ligue des familles s’engagent à être disponibles pour les deux parties via une écoute active par téléphone. Toutefois, Convivial et la Ligue des familles ne sont en aucun cas des garants sociaux de la relation, impliquant des actions de médiation conséquentes.

iX. Convivial et la Ligue se déchargent de toute responsabilité civile et pénale qui proviendrait d’une plainte (de l’une ou des deux parties) relative à un conflit survenu dans le cadre du lien de proximité et d’entraide établis entre ces parties.